Le Centenaire de la Première guerre à Charmes

Onze carnets de guerre rédigés par deux femmes ont été montrés pour la première fois au public, à Charmes samedi 31 octobre et dimanche 1er novembre 2015. Ils étaient présentés lors de l’exposition « L’écho de la roulante », organisée par le village pour commémorer le Centenaire de la Première guerre mondiale.

Des propriétaires de ferme

Deux de ces carnets, dernièrement retrouvés au musée d’art Jeanne-d’Aboville de La Fère dans l’Aisne, étaient tenus par Mme Parvilliers, propriétaire de la ferme du Tranoy à Rogécourt. Les neuf autres sont de la main de Mme Leroux qui possédait la ferme du Mont-Fresnoy à Charmes.

Ces mémoires sont aujourd’hui lus et analysés par Aurélien Royer, professeur d’Histoire-Géographie au collège Marie de Luxembourg de La Fère. Il dévoile ici en partie de leur contenu.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evènements

LIVE !